Elodie Fonknechten, qui suis-je ...

Mon passé professionnel

Originaire de l’Est de la France, je m’installe dans la région lilloise en 2003. J’entame alors des études de commerce à Lille puis une carrière commerciale chez plusieurs prestataires de transport en France, mais aussi en Inde où j’ai vécu presque 3 ans. À son contact, j’ai développé une vraie passion pour ce pays, y voyageant professionnellement et personnellement depuis plus de 13 ans.

ELODIEMASSAGE-9-2.jpg

 

La maternité

L’arrivée de mes enfants marque un tournant crucial dans ma vie : je m’ouvre à l’univers des émotions dont j’avais jusqu’ alors peu conscience, à notre façon de naître au monde (mes 2 filles sont nées à la maison), d’y vivre en conscience, d’y être nous-même. Je découvre en même temps l’importance du toucher, essentiel au développement du bébé, le maternage proximal, l’éducation bienveillante, différente de celle que j’ai reçue et respectueuse des besoins de l’enfant et des parents. Je me centre sur la relation avant toute autre chose.

 

Mes formations récentes

Après ces prises de conscience, je décide de vivre en harmonie avec mes nouvelles valeurs – l’écoute, la bienveillance, l’accueil positif inconditionnel de l’autre – et redessine un projet professionnel cohérent avec mes choix. Je me dote de nouvelles compétences en me formant :

- À l’Université de Lille : en analyse transactionnelle, en PNL (programmation neuro linguistique)

- À Champ G (institut de Gestalt thérapie : formation en cours)

- À L’EMPSI (école de massage intuitif, membre de la FFMBE, fédération française du massage bien être)

- À l’IFOMENE (institut de formation à la médiation et à la négociation, formation en cours)

 

Le lien, le contact, la relation… Là se trouve le cœur de mes métiers : relation à nous-même, aux autres et au monde qui nous entoure pour mieux prendre soin de chaque dimension. C’est ce que j’ai voulu développer par le massage intuitif, la médiation et l’accompagnement thérapeutique.

 

L’histoire d’Achârya (se prononce A-tchar-ya)

Comment choisir un nom qui soit cohérent avec mes 3 activités ? (pas toutes présentées ici, car certaines encore en gestation...) L’entreprise était difficile ! Un soir, j’ai commencé à chercher et j’ai pris conscience que c’était grâce à ma famille que j’en étais arrivée là. M’est alors venue l’idée d’une anagramme formée avec certaines lettres des noms de mon partenaire de vie depuis 12 ans, Christophe, et de mes deux filles, Arwen et Leya. Achârya («l’enseignant », «le guide » en hindi) s’imposait. Avec un peu d’Inde et ma famille, je venais de trouver le nom idéal !